Nachrichten - News - Noticias
 published: 2008-02-19

Un cortège de triomphe

L’auxiliaire international de la campagne du Rosaire, en pèlerinage vers le premier sanctuaire de Schoenstatt au Burundi …

 
17. Februar: Pilgerweg der internationalen Auxiliar nach Mutumba

17 de febrero: Peregrinación de la Auxiliar internacional a Mutumba

February 17: pilgrimage of the International Auxiliary to Mutumba

17. Februar: Pilgerweg der internationalen Auxiliar nach Mutumba

 

Einzug der Auxiliar

Entrada de la Auxiliar

Entrance of the Auxiliary

Einzug der Auxiliar

 
Liturgischer Tanz  

Baile liturgico

Liturgic Dance

Liturgischer Tanz

 
Die Beiträge zum Gnadenkapital werden gebracht  

Quema del capital de gracias

Moment of the capital of grace

Die Beiträge zum Gnadenkapital werden gebracht

 
Für den Frieden...  

Por la paz...

For peace...

Für den Frieden...

 
So reist sie durchs Land

El “carro de triunfo” de la Reina

The Queen’s mobile throne

So reist sie durchs Land

 
Lobpreis  

Alabanza

Praise

Lobpreis

Fotos: P. Deogratias Marakuhiro © 2008

Álbum de fotos – photo album – Fotoalbum

 

 

 

BURUNDI, P. Deogratias Marakuhiro. Ce dimanche 17 février était un dimanche spécial pour les Chrétiens de la paroisse de Mutumba. Ils ont reçu la visite de l’Auxiliaire international de l’apostolat de la Vierge pèlerine. Rappelons que cette image est venue pour nous accompagner dans le processus de couronnement de la Sainte Vierge Marie comme reine de la paix ici au Burundi. Le pèlerinage vers Mutumba était donc la première sortie, parmi les nombreux pèlerinages que nous allons faire dans le pays et dans les pays voisins. C’était donc le début de la grande campagne de prière pour la paix dans nos pays des grands lacs.

Après le lancement officiel de la mission de l’Auxiliaire au Burundi par le nonce apostolique en la fête de l’immaculée conception, c’était maintenant le tour de la préparation concrète des différentes missions ou campagnes d’évangélisation. Une équipe ad hoc a été créée pour bien préparer ces missions. Mutumba fut choisi comme premier lieu dont nous allions visiter. Cela tombait bien parce que Mutumba est le berceau de Schoenstatt au Burundi ; de plus nous avions besoin de puiser dans la source de grâce du Sanctuaire de la confiance, pour poursuivre nos missions pleins de confiance et d’espérance.

Le jour « j », le jour tant espéré et rêvé tomba ce dimanche 17 février 2008, juste un jour avant la fête du renouvellement de l’alliance d’amour. Quelle coïncidence ou plutôt quelle providence ! Ce qui a beaucoup impressionné, c’est d’abord la quantité de personnes qui a répondu au rendez-vous. On pouvait compter plus de huit coasters (grand bus) dont chacun avait a bord 30 personnes, sans compter bien sûr les voitures des particuliers. C’était la première fois qu’une telle quantité de personnes venant de Bujumbura se rendait à Mutumba en pèlerinage. Une autre chose impressionnante, c’était aussi l’atmosphère de prière, un groupe de jeunes avait fait une nuit d’adoration pour prier pour ce pèlerinage à fin de récolter beaucoup de fruits. Enfin, impressionnant était aussi la décoration de l’Image de la Vierge Marie. Elle était dressée sur un trône orné de roses jaunes et des tissus fins qui rendaient la Vierge encore plus élegante.

Un royaume de paix, de joie et d’amour

Après la bénédiction autour de l’image, nous avons commencé solennellement le pèlerinage vers Mutumba. Une longue file de véhicules guidés par la camionnette qui transportait la Vierge Marie formait un cortège qui impressionnait tous ceux qui nous croisaient. Dans chaque véhicule retentissaient des chants marials. On aurait pu dire un cortège de triomphe.

Sur la route vers Mutumba , on voyait beaucoup de personnes avec les drapeaux de Schoenstatt qui allaient vers la paroisse. Personne ne voulait rater le rendez-vous avec la Vierge Marie.

Les habitants de Mutumba nous ont accueilli avec des chants de joie, un accueil chaleureux nous était réservé. Tout le monde s’est attroupé autour de la camionnette qui transportait l’image de la Vierge Marie. Des chants de louange et de joie montaient à l’unisson vers le ciel. C’était vraiment une ambiance de joie.

La messe a débuté par une prière de louange animée par les pèlerins venus de Bujumbura. Dans la messe, on pouvait remarquer que les habitants de Mutumba s’étaient bien préparés pour cette cérémonie. Ils s’étaient bien préparé pour accueillir cet hôte de marque. Ils s’étaient bien préparé pour accueillir aussi son message. Tout le monde a appris que cet hôte venait tellement de loin pour nous donner un message de paix. La Reine de la paix veut que nous collaborions avec elle pour asseoir le royaume de son Fils qui est un royaume de paix, de joie et d’amour. Le message dans l’homélie était justement axé sur cette invitation à laisser Marie entrer dans nos familles pour les transformer ; à offrir nos familles comme une couronne pour que nos familles soient des pépinières de paix. Marie veut être alors la Reine de la paix dans chaque famille, elle veut semer la paix dans chaque famille qui lui ouvrira la porte. On ne pourra avoir de paix dans le pays si nous n’avons pas la paix d’abord dans nos familles. Familles transformées et guéries par la présence de marie, familles pépinières de paix et de réconciliation c’est tout ce qu’il faut pour que le Burundi bannisse la haine et enterre la hache de la guerre. C’est tout ce qu’il faut pour que le Burundi retrouve la paix.

Pour la paix dans les familles

Transformer les familles par la présence de Marie, prier pour la paix dans les familles en offrant à Marie chaque famille, voilà notre cheval de bataille dans cette campagne de prière pour la paix. Une contribution demandée à chaque famille c’est de prier ensemble chaque jour une dizaine de chapelet. Sachant qu’une famille qui prie ensemble reste ensemble et peut,  soutenue par Marie, gagner tous les combats. Nous proposons cette dizaine de chapelet comme contribution au capital de grâce, comme l’eau qu’il faut puiser pour que Jésus, comme à Cana fasse un miracle qui réjouit toute la famille. Jésus offrira la paix et la réconciliation à chaque famille, Jésus bénira chaque famille et bénira le Burundi entier.

La messe s’est clôturée par une belle liturgie de procession vers le Sanctuaire de la confiance. Des milliers de personnes se dirigeaient vers le petit sanctuaire pour une fois encore renouveler l’alliance d’amour. Toute l’esplanade du Sanctuaire était pleine de pèlerins. Nous avons donc célébré anticipativemment le 18, jour d'alliance puisque cette occasion de pèlerinage était une opportunité.

On pouvait lire la joie sur tous les visages, pour certains pour qui c’était la première fois de se rendre à Mutumba, la joie était indicible. Ils remerciaient le Seigneur de leur avoir donné cette opportunité.

La cérémonie s’est terminée par une bénédiction solennelle, laquelle bénédiction était aussi un envoi en mission dans les familles. Chaque famille était invitée à prier ensemble une dizaine de chapelet pour prier pour la paix et la réconciliation pour les familles et pour tout le pays.

C’est dans cette ambiance de joie et de fête que nous avons dit au revoir aux habitants de Mutumba. Nous étions vraiment comblés, nous étions vraiment ravis et nous ne pourrions ne pas rendre grâce au Seigneur.Sur notre chemin retour, nous nous sommes arrêtés à Kabezi pour donner une bénédiction à l’endroit où sera construit le «centre Reine de la paix», de la Fondation « Mariya Arafasha».

Merci

Nous ne pourrions terminer sans remercier toutes les personnes qui ont participé dans ce pèlerinage, plus spécialement l’équipe qui s’est donné corps et âme pour préparer ce pèlerinage. Nous remercions aussi toutes les personnes qui ont prié pour nous et qui continueront à prier pour nous. Nous pensons plus spécialement à toutes les personnes qui, depuis l’Argentine, le Paraguay, le Chili, Le Brésil, l’Allemagne (Schoenstatt) ,  la Suisse,  l’Espagne, le Portugal et l’Autriche et bien d’autres pays de l’Europe font monter leurs prières vers le Seigneur pour que le Burundi par l’intercession de la Vierge Marie, soit un pays de paix, un pays où il fait bon de vivre. Notre prochain Pèlerinage avec l’Auxiliaire est fixé au 02 février. Ça sera vers le centre du pays, à Muramvya, le berceau de la royauté du Burundi de nos ancêtres.

Que la Vierge Marie se manifeste toujours comme la triomphatrice dans tous les combats et la Reine de la paix dans notre chère patrie.

 

 

Zurück/Back: [Seitenanfang / Top] [letzte Seite / last page] [Homepage]
Impressum © 2008 Schönstatt-Bewegung in Deutschland, PressOffice Schönstatt, all rights reserved, Mail: Editor /Webmaster
Last Update: 19.02.2008